fêlé


fêlé

fêlé, ée [ fele ] adj.
fellé 1423; de fêler
1Qui est fêlé, présente une fêlure. Une assiette fêlée et ébréchée. « La faible voix sonnait comme un grelot fêlé » (A. Gide). Par ext. « L'horloge éleva sa voix grêle et fêlée » (Hugo).
2(1672) Fam. Avoir la tête, le cerveau, le timbre fêlé : être un peu fou. — Qui n'a pas tout son bon sens. Il est complètement fêlé. fou. N. Une bande de fêlés.

fêlé, fêlée nom Populaire. Fou.

fêlé, ée
adj. Voix fêlée, qui a le son mat d'un objet fêlé.
|| Fam. Avoir la tête fêlée: être un peu fou.

⇒FÊLÉ, ÉE, part. passé et adj.
I.— Part. passé de fêler.
II.— Emploi adj.
A.— [En parlant d'un objet cassant] Qui est fendu sans que les parties soient séparées. Assiette, plat fêlé(e); cloche fêlée. (Quasi-)synon. fissuré. Il s'approcha. À travers un vitrage fêlé, il vit une salle sordide, qui réveilla un souvenir confus dans son esprit (HUGO, N.-D. Paris, 1832, p. 411) :
... un orgue sans pareil, un instrument ancien, démodé, déglingué, émettant des sons déchirants et criards et, comme les flûtes sont en gros verre de Venise et que beaucoup sont fêlées, l'instrument saute des notes et il sort de la caisse des gémissements...
CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 160.
Loc. Les pots fêlés sont ceux qui durent le plus (Ac.). Les personnes qui ont une santé délicate vivent plus longtemps que les autres.
B.— P. métaph. et au fig. Qui n'est plus intact. Honneur en soit rendu (...) au Dieu qui (...) dans nos cœurs fêlés verse ses eaux parfaites! (LAMART., Harm., 1830, p. 418). Peu à peu, cet encombrant mobilier devint une source d'interminables ennuis : l'entente déjà fêlée par une vie commune, s'effrita de semaine en semaine (HUYSMANS, À rebours, 1884, p. 92).
Spécialement
1. [En parlant d'une production sonore] Dont le timbre est altéré. (Quasi-)synon. cassé. Voix fêlée. Puis le nain glapissant d'une façon bizarre, De tous les animaux sut imiter la voix, Le bêlement fêlé de la chèvre aux abois (BOUILHET, Melaenis, 1857, p. 48). Autour de nous (...) les beuglements (...) des vaches, des sons fêlés de clarines (MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 481).
Emploi subst. masc. à valeur de neutre. Le lundi, jour des mendiants, ils venaient par bandes (...) des idiots, brimballant leurs sabots qui chantaient le fêlé sur les dalles (POURRAT, Gaspard, 1925, p. 86).
2. Fam. [En parlant d'une pers. ou de son entendement] Qui est atteint par la déraison, par une certaine bizarrerie. Avoir la tête fêlée, le cerveau fêlé, le timbre fêlé (Ac.). La justice n'ayant plus rien à faire de cette tête fêlée, la coupa et la jeta à la voirie de Clamart (VIGNY, Mém. inéd., 1863, p. 128). — Il y a beau temps que monsieur est fêlé, murmura Rose (ZOLA, Conquête Plassans, 1874, p. 1115). Tu as le temps? bon. C'est ce que je disais. Tu as toujours été un peu fêlé. C'est pour ça que je t'aime bien, mon fils était comme ça. (CAMUS, Exil et Roy., 1957, p. 1614).
Fréq. abs. littér. :187.

fêle, felle ou fesle [fɛl] n. f.
ÉTYM. 1723; lat. fistula. → Fistule.
Techn. (vx ou hist.). Tube en fer dont se sert le verrier pour prendre dans le creuset le verre en fusion et le souffler.
DÉR. Félatier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fêle — fêle …   Dictionnaire des rimes

  • fêlé — fêlé …   Dictionnaire des rimes

  • fêlé — fêlé, ée (fê lé, lée) part. passé. 1°   Fendu sans séparation, en parlant de parois minces, de bords minces. •   Semblable à un vase précieux, mais fêlé, d où s écoulent toutes les liqueurs les plus délicieuses, le coeur de ce grand capitaine ne… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • fele — FÉLE, fele, s.f. (reg.) Măsură de capacitate pentru lichide, egală cu circa trei sferturi de litru; p. ext. conţinutul acestei măsuri. – Din magh. fele. Trimis de LauraGellner, 19.09.2004. Sursa: DEX 98  féle s. f., g. d. art. félei; pl. féle …   Dicționar Român

  • Fele — Fele, a. [AS. fela, feola; akin to G. viel, gr. ?. See {Full}, a.] Many. [Obs.] Chaucer. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Fêle — fêle, felle une pierre fêle est une pierre qui a une structure schisteuse Manche …   Glossaire des noms topographiques en France

  • fêle — ou felle ou fesle (fê l ) s. f. Tube de fer qui sert à prendre la matière dans les creusets pour souffler le verre …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • fêlé — fêlé, e adj. et n. Fou, folle …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • fele — fele, feal L. Fr. Faithful. See feal …   Black's law dictionary

  • fele — fele, feal L. Fr. Faithful. See feal …   Black's law dictionary